La mastication, un besoin pour le chien

La mastication, un besoin pour le chien

Mais pourquoi mon chien ronge mes chaussures dès que j’ai le dos tourné, alors qu’il sait qu’il ne peut pas ? Pourquoi passe-t-il son temps à déchiqueter bâtons, cartons, chiffons ? Tout simplement parce que ronger et mastiquer sont plus que des passe-temps pour le chien, ce sont des activités essentielles. Alors si vous voulez éviter que votre poilu n’esquinte vos pieds de chaise, autant lui offrir des friandises naturelles à ronger.

La mastication a plusieurs fonctions importantes chez le chien.

Elle lui permet tout d’avoir une meilleure hygiène bucco-dentaire. Les chiens ont une dentition typique des carnivores : leurs dents sont pointues et prévues pour découper, pas pour mâcher. Dès lors, le risque qu’une plaque dentaire (un film bactérien) se forme est considérablement plus élevé que chez des omnivores ou des herbivores. Cette plaque dentaire entraîne formation de tartre, mauvaise haleine et peut aller jusqu’à causer de graves infections. On estime aujourd’hui que 85% des chiens souffrent de problèmes liés à la plaque dentaire. Problèmes pouvant facilement être résolus par une mastication fréquente.

La mastication permet en outre de renforcer la fixation des dents. Elle est également très utile pour réguler le poids d’un chien. Comment ? La mastication joue en effet sur la satiété en trompant la fin. Un chien qui mastique sera moins enclin à réclamer une portion supplémentaire de croquettes Natural Predator®.

La mastication permet également au chien de s’apaiser et de se concentrer. De nos jours, un chien ingurgite sa ration de croquettes en quelques minutes voire quelques secondes pour les plus gourmands. Leurs ancêtres les loups rongeaient longuement les os du gibier qu’ils venaient de tuer. Ronger un os ou un bois de cerf permet aux chiens de renouer avec leurs instincts tout en ayant accès à une bonne source de minéraux.

Enfin, aussi surprenant que cela puisse paraître, la mastication occasionne une énorme dépense énergétique. En effet, les vétérinaires estiment qu’une heure de mastication équivaut à trois heures de randonnée. Evidemment, ne prenez pas ça comme un prétexte pour ne plus sortir votre chien : la mastication ne remplacera jamais un bon bol d’air frais à vos côtés !